05 Jun 2018

Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Image 
	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

C'est à Marseille qu'elle passe une enfance paisible. Dans les années 60, Antoinette Fouque (http://www.larousse.fr) devient maman. Elle est alors confrontée aux difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses fonctions d'épouse et de mère tout en exerçant un métier. Antoinette Fouque conservera toute son existence un fort ancrage à gauche de son enfance passée dans un contexte ouvrier.

Dans le but de parer toute récupération, le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé. C'est elle qui a lancé le Mouvement de Libération des Femmes avec l'aide de différentes militantes. A la fin de la décennie soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres militantes choisissent d'enregistrer le MLF sous la forme d’une association loi 1901.

Enseignement et psychanalyse : lesengagements d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque fait la connaissance du fondateur du courant du lacanisme à la fin des années 60. Elle travaille avec plusieurs maisons d'édition en plus de sa mission d'enseignement. Le célèbre sémiologue Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque obtient un Diplôme d'études approfondies. Elle fréquente Monique Wittig, écrivaine féministe au même moment. C’est elle qui a lancé le cercle appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF.

Actuellement, les droits des femmes sont toujours en danger et l'AFD combat dans le but d'empêcher la poussée de tous les extrémismes. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement européen. L'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque au moment des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme, en 1989.

Ecrivain et théoricienne

Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme à outrance, il revendique son attachement à la maternité, qui n'est pas selon la théoricienne incompatible avec la libération de la femme. Antoinette Fouque abhorre les "-isme", qui, selon elle, font référence à une théorie. Elle fait par conséquent naître le mot "féminologie". "Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013. Cet ouvrage de 5 000 pages met en lumière 40 siècles de création des femmes.

Tous les combats pour les droits des femmes ont été encouragés par Antoinette Fouque. Pour la militante, l'épouse du soldat inconnu est plus inconnue que lui. C'est ce qu'elle clame durant une manifestation parisienne du MLF. Antoinette Fouque prend la défense de femmes en luttes dans le monde comme la Birmane Aung San Suu Kyi et la Kurde Leyla Zana. Cette grande dame décède en 2014. Elle aura été récompensée des plus prestigieuses distinctions françaises.